EPSTEIN Ariela

ARIAriela EPSTEIN

Docteure en Anthropologie
Sociale et Historique

Post-doctorante LISST-
Centre d’Anthropologie Sociale
(EHESS-CNRS-Université
de Toulouse Le Mirail)

ariela.epstein [at] hotmail.fr

_________________________________________________________________

Thématiques de recherche

Après une thèse consacrée aux cultures politiques uruguayennes à traves l’étude des graffitis et des murs peints de Montevideo, mes recherches portent sur la construction politique et mémorielle des espaces urbains, notamment lors de processus de mise en patrimoine, en partant du cas de l’ancien quartier Anglo à Fray Bentos (Uruguay).

Par ailleurs, et de manière transversale, je m’intéresse aux questions épistémologiques et méthodologiques de l’utilisation des images en anthropologie, problématique que je développe actuellement dans le cadre d’une recherche post-doctorale sur l’anthropologie visuelle en Argentine.
Thèse
« “¡Arriba los que luchan !” Cultures politiques sur les murs de Montevideo »

soutenue le 28 juin 2010, à l’Université Toulouse-Le Mirail, sous la direction de Marlène Albert Llorca et de Modesta Suárez.
Résumé
Les travaux présentent un parcours centré sur les murs de Montevideo, un regard ethnologique et sémiologique sur différents genres d’inscriptions et leur pratique : les pintadas des brigades de partis politiques ; les murales communautaires des Afro-uruguayens ; les graffitis, pochoirs et autres formes de street art de la jeune génération. Directement ou indirectement politiques, ces expressions graphiques sont le reflet de différentes manières de s’engager et de formuler cet engagement ; elles sont issues d’une tradition structurée, instituée comme un rite d’affrontement entre partis, ou sont encore les traces d’une jeunesse née dans le désenchantement de la post-dictature. Ces « jeunes » prennent le politique de biais, sur le mode de l’ironie et de la dérision, ou bien de front, exprimant l’émergence de nouvelles formes de militantisme. L’ensemble de ces inscriptions, les imaginaires et les systèmes symboliques qu’elles exposent, permettent de cerner des cultures politiques cohabitant à Montevideo, dans le cadre du premier gouvernement du Frente Amplio (2005-2009), mais aussi dans une histoire plus longue et plus globale. Les inscriptions aspirent à créer l’identification ou la connivence des citoyens-citadins, en usant de rhétoriques informelles, callejeras. Plus efficaces symboliquement que politiquement, ces pratiques renvoient à ce que le politique recèle de plus éprouvé et de plus subjectif, elles sont le lieu où l’individu peut réécrire le monde, se situant en son sein et dans des cadres d’expériences partagées. Sans cesse resémantisée, on voit évoluer une ville politique où certains pans de la démocratie se jouent dans la rue.

 

 

PARTICIPATION A DES PROGRAMMES DE RECHERCHE COLLECTIFS

 

2015 : Post-doctorante, programme de recherche ANR VISA, « La vie savante. 
Vers un renouvellement du genre biographique dans les science studies (Anthropologie, Ethnologie, XIXe – XXIe siècle) », dirigé par Nicolas Adell, LISST-Centre d’Anthropologie Sociale, Université de Toulouse-Jean Jaurès.

2013-14 : Post-doctorante Labex « Création, Arts et Patrimoines », laboratoires d’acceuil : IIAC-Lahic, EHESS et HiCSA, Paris 1 Panthéon Sorbonne.

2010-13: Membre du programme de recherche « Patrimoine immatériel du Toulouse scientifique » (PATOUS), LISST-CAS, Université Toulouse-Le Mirail, PRES – Mission Patrimoine Scientifique Technique Midi-Pyrénées.

 

2009-11 : Membre du programme de recherche Ecos-Sud : « Analyse et valorisation du patrimoine culturel et naturel du Bas-Uruguay : son rôle dans l’intégration régionale », UMR 6554 LETG laboratoire Géolittomer – Université de Nantes, Facultad de Arquitectura – Universidad de la Republica, Montevideo, Uruguay.

 

ENSEIGNEMENT

 

Depuis 2013: Chargée de cours au Département de Sociologie et Anthropologie, Université de Toulouse- Jean Jaurès et Enseignante contractuelle à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Toulouse.

2011-2013 : ATER à mi-temps puis à temps plein, Département de sociologie et anthropologie, Université Toulouse-Le Mirail.

 

“Socio-anthropologie de l’espace et de la ville”

Intervention de 22h, cours de spécialité de L3 de sociologie, premier semestre 2013 et 2014, Université de Toulouse 2-Jean Jaurès.

 

“Accompagnement du projet de l’étudiant”

TD de L1 d’ethnologie, 25 h, 1er et second semestre 2014-2015, Université de Toulouse 2-Jean Jaurès.

 

“Outils et techiques appliqués à l’anthropologie”

Séminaire de Master 1 Anthropologie Sociale et Historique, 25h en 2012 puis deux interventions de 8h sur les usages de l’image et du son en anthropologie, aux premiers semestres 2013 et 2014, Université de Toulouse 2- Jean Jaurès.

 

“Anthropologie et sociologie des pratiques spatiales : l’espace public”

TD de 2e année d’architecture, 22 h, au premier semestre 2013 et 2014, ENSA Toulouse.

 

“L’habitat et l’espace domestique”

TD de 1e année d’architecture, 22 h, au second semestre 2014-15, ENSA Toulouse.

 

« Grands courants et concepts de l’anthropologie »

CM et TD de L3, 50h en 2011 et 2012
« Anthropologie du politique »

CM et TD de L3, 50h, en 2012
« Tendances contemporaines de l’anthropologie »

Cours de L3, 25h, en 2012
« Introduction à l’ethnologie »

TD de L2, 25h, en 2011

PUBLICATIONS

Ouvrage

A ciel ouvert. Cultures politiques sur les murs de Montevideo, Préface d’Anne Raulin, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2015.

Articles dans des ouvrages collectifs

 

Max Marty, un ingénieur au pluriel », N. Adell et J. Lamy (dir.) Ce que la science fait à la vie, Paris, Editions

du CTHS (A paraître).

Articles dans des revues scientifiques à comité de lecture

« Un siècle de peinture murale. Fonctions et dynamiques comparées », Avec Francesca Cozzolino, introduction du dossier thématique, Nuevo Mundo Mundos Nuevos [en ligne], Images, mémoires et sons, mis en ligne le 30 janvier 2014, URL : http://nuevomundo.revues.org/66325.

 

« El imperio contraataca ou l’intertextualité des fresques de brigades à Montevideo », Nuevo Mundo Mundos Nuevos [En ligne], Images, mémoires et sons, mis en ligne le 09 juin 2014, URL : http://nuevomundo.revues.org/66905
« La patrimonialisation du quartier anglo (Fray Bentos, Uruguay) ou la mémoire déplacée », Iluminuras, Porto Alegre, v. 14, n. 33, jul./dez. 2013, p. 100-124.

« ”Des tambours sur les murs”: La mise en images des Afro-descendants de Montevideo », Espaces et Sociétés « Minorités, métropoles et mondialisation », n° 154, 2013/3, p. 17-32.

« Cultures politiques et actes graphiques sur les murs de Montevideo », Cultures & Sociétés, sciences de l’Homme n°23, 2012, « Initiatiques », Téraèdre, p. 56 -59.
« Caminando por la calle Isla de Flores, Montevideo. Imaginarios urbanos en la pared », Anuario de Antropología social y cultural en Uruguay, 2010/2011, Facultad de Humanidades y Ciencias de la Educación, Montevideo, p. 95-107.

[lien]

« Graffitis et inscriptions murales de Montevideo. Lecture politique d’une pratique populaire », Amerika n°1, « La culture populaire et ses représentations esthétiques en Amérique latine », 2010, LIRA, Université de Rennes 2,

[lien]

« Los graffitis de Montevideo, apuntes para una antropología de las paredes », Anuario de Antropología social y cultural en Uruguay, 2007, Facultad de Humanidades y Ciencias de la Educación, Montevideo, p.173-184. [lien]
« ‘’Fuera yankis de Uruguay’’ ou l’inscription des cultures politiques sur les murs de la ville », L’Ordinaire Latino-Américain n° 205, Toulouse-le Mirail, Septembre-Décembre 2006, p.135-154.
Articles dans des actes de colloques
« Peindre les murs du CH67 (Cadorna, Montevideo), récit d’une expérience informelle », in Sabatier et al., Inégalités et informalités dans les Amériques, Papiers de l’axe TVME n° 6, éd. de la MSH-T, Toulouse, 2010, p. 47-55.

[lien]

Comptes-rendus de lecture
François Charles Gaudard et Modesta Suárez (éd.), Formes discursives du témoignage et Carole Dornier et Renaud Dulong, Esthtétique du témoignage, compte rendu de lecture pour Caravelle, n° 84, Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, juin 2005, p. 345-347.
« Alicia Dujovne Ortiz, Al que se va », compte rendu de lecture pour Caravelle, n° 83, Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, décembre 2004, p. 292-294.

 

INTERVENTIONS LORS DE CONGRES ET JOURNEES D’ETUDE

 

2 mars 2015: “ « On-dit » et réponses évasives, la non-écriture d’un morceau d’histoire en contexte de patrimonialisation”, Journée d’étude « Patrimonialisations et régimes d’historicité (II) : oublier et taire », ANR Fabriqam, à l’EHESS, Paris.

 

14 novembre 2014 : “ Un siècle de peinture murale. Traditions et réappropriations américaines et européennes”, présentation du numéro thématique de Nuevo Mundo Mundos Nuevos, avec Francesca Cozzolino, Journée d’étude « Inscriptions urbaines américaines : rapports d’autorités », IPEAT, Framespa, Université de Toulouse Jean Jaurès.

1er décembre 2014: “Dedans/dehors, paysages en tension autour de l’ex-usine Anglo (Fray Bentos, Uruguay)”, avec Julia Pinget (photographe et réalisatrice), Colloque “Les envers de l’obsolète: reformulations et réappropriations patrimoniales”, 1-2 décembre 2014, Labex CAP, IIAC-Ehess, à l’INHA.

28 janvier 2014: « Donner à voir : l’exposition photographique comme forme d’engagement et de restitution (Fray Bentos, Uruguay) », Colloque international “Ethnographies plurielles IV. Restitution et diffusion des données d’enquête”. Université de Bourgogne, Dijon, 27-29 janvier 2014. Université de Bourgogne, Université Paris Ouest Nanterre La défense, IIAC-EHESS, Société d’ethnologie française.

 

6 décembre 2012 : « Les ‘anciens ouvriers’ de l’Anglo (Fray Bentos, Uruguay), photographies d’une mémoire en débat' », Journée d’Etude « Les maux de mémoire en image », IIAC-EHESS, Capes-cofecub, LISST-CAS, Université Toulouse-Le Mirail

30 novembre 2012 : « ’20 años resistiendo, cuanto falta para nihil?’ Les murs amers de Montevideo », Journée d’Étude « Rebellions d’encre. Regards sur l’art graphique alternatif des mondes américains et européens contemporains et extrêmes-contemporains », Discours visuels-Centre Interlangue, Université de Bourgogne.

12 octobre 2012 : « Max Marty, un ingénieur au pluriel », colloque « La vie savante. Formes et récits d’un style », LISST-CAS, Sauvegarde du patrimoine scientifique et technique contemporain, Muséum de Toulouse

9 mai 2012 : « Pour une anthropologie des murs peints. Deux études de cas : Sardaigne, Uruguay », avec Francesca Cozzolino, journée d’étude « Objets et pratiques esthétiques. Autour de l’image », LISST-CAS, Centre de Toulouse de l’EHESS, Université Toulouse-Le Mirail

13 octobre 2011 : « La culture des murs peints à Montevideo, ou comment classer des pratiques hybrides », séminaire « Peintures murales : enjeux et perspectives ». Equipe Anthropologie de l’écriture, IIAC-EHESS, Paris.

21 Juin 2011 : « Trajectoire d’ingénieurs, engagements dans les sciences appliquées », journée d’étude « Le patrimoine immatériel du Toulouse scientifique moderne (1960-1990) », LISST-CAS, Université Toulouse-Le Mirail

19 mai 2011 : « Construire la démocratie dans la rue : enjeux symboliques des pintadas et graffitis politiques à Montevideo », journées franco latino-américaines :  » Éducation, démocratie et citoyenneté. Croisements de regards France-Amérique Latine », ALHIM, Département de philosophie, Université Paris 8

11 novembre 2010 : « “¡Arriba los que luchan!” Culturas politícas en las paredes de Montevideo », conférence Fundación Polo Mercosur, Montevideo, Uruguay

6 novembre 2009 : « Candombe sur la rue Isla de Flores : paysages du défilé des Llamadas », avec Micaela Díaz, journée d’étude « Paysage(s) », ATRIA – Université Toulouse-Le Mirail

11 mars 2009 : « Peindre les murs du CH67 (Cadorna, Montevideo), récit d’une expérience informelle », journée d’étude « Inégalités et informalités dans les Amériques », ATRIA, Université Toulouse-le Mirail

16 avril 2008 : « Problématiser les graffitis uruguayens : une approche ethnologique du politique », journée d’étude « La culture populaire et ses représentations esthétiques », LIRA et IDA Rennes, Université de Rennes 2

11 février 2008 : »Argentine-Uruguay. Quand un événement surgit sur le terrain : conflit et mobilisations autour de l’implantation d’usines de pâte à papier sur les berges du fleuve Uruguay », avec Charlotte Pujol et Américo Mariani, séminaire « Tous au Lisst. Regards croisés sur les Amériques latines », Université Toulouse-Le Mirail

15-17 novembre 2007 : « Écrire son identité sur les murs de la ville : les graffitis de Montevideo », Congrès Bisannuel du Réseau GIS Amérique Latine « Territoires et sociétés dans les Amériques », Université de Rennes 2

 

ORGANISATION DE SEMINAIRES ET D’EVENEMENTS SCIENTIFIQUES

2014-15: Membre du comité local d’organisation du 2e Congrès de l’AFEA, “Démesure”, 29 juin-2 Juillet 2015, Université Toulouse-Jean Jaurès.

 

2014-15: Co-organisation du séminaire “Avatars contemporains des usages de l’image en sciences sociales”, avec Clara Duterme, LISST-CAS, ATRIA, Ecoles doctorales TESC et ALLPH@, Université Toulouse Toulouse-Jean Jaurès.

 

2014-15: Co-organisation et membre du comité scientifique du symposium « Création cinématographique et recherche en sciences sociales et humaines », 12 et 13 mars 2015, à l’ESAV, Dynamiques rurales et LISTT-CAS, Université Toulouse-Jean Jaurès.

 

2014-15: Co-organistrice de la Journée d’Etude « Exhumer la mémoire des victimes de violences politiques (Espagne, Amérique latine) », avec Marlène Albert Llorca et Dominique Blanc, le 16 janvier 2015, dans le cadre du séminaire « Sociétés, images et son », Dynamiques Rurales, ESAV et LISST-CAS, Université de Toulouse- Jean Jaurès.

 

2013-2014: Coorganisatrice du séminaire “Avatars contemporains de la notion de culture”, avec Clara Duterme et Abigail Mira Crick, LISST-CAS, ATRIA, Ecoles doctorales TESC et ALLPH@, Université Toulouse-Le Mirail
2013-14: Co-organisation du colloque “Les envers de l’obsolète : reformulations et réappropriations des paysages post-industriels”, avec Marion Duquerroy, 1 et 2 décembre 2014, à l’INHA, Paris. Labex “Création, Arts et Patrimoines”, IIAC-EHESS, INHA.

 

2013-14: Co-organisation de l’exposition de photographie « Penser les dichotomies dans les Amériques ? », Atria, Dive, à la MIE, Univ Toulouse-Le Mirail, Rita-Creda (IHEAL). Du 20 au 31 janvier 2014.

 

2013-14: co-organisation du séminaire “Fictions et frictions culturelles: Art et patrimoine en action”, avec les post-doctorants du Labex “Création, artes et Patrimoines”.
2011-2012 : Coordinatrice du séminaire « peintures murales : enjeux et perspectives », avec Francesca Cozzolino, Equipe Anthropologie de l’écriture, IIAC-EHESS, Paris.

2010-2011 : Membre du Comité d’organisation de « SCRIPT : À la recherche de l’image, à l’image de la recherche en Amérique latine », cycle de projections et débats, ATRIA, CEISAL, à l’ESAV, Université Toulouse-Le Mirail

2008-2010 : Membre du Comité d’Organisation du VI Congrès du CEISAL, « Dependencias / Independencias / Interdependencias », IPEALT, Université Toulouse-Le Mirail
2007- 2008 : Co-organisatrice de la journée d’étude « Les étapes de la recherche. Faire des sciences sociales sur l’Amérique latine », FRAMESPA, Université Toulouse-Le Mirail.